renovation-complete-maison-bruxelles-ixelles-architecture-et-architecture-interieure-2000px-011Nous avons été consultés pour la rénovation complète de cette maison située à proximité directe de la place du Châtelain, à Bruxelles, Ixelles.

Les Maîtres de l’ouvrage ont acheté cette maison alors qu’elle était divisée en trois appartements, aménagés de manière spartiate, sans grande qualité spatiale.

L’objectif principal pour ce projet était de conjuguer la vie d’une future grande famille avec l’activité professionnel du père de famille qui est médecin.

Ainsi nous avons planché sur l’aménagement de 4 chambres, deux salles de bains, un cabinet médical et un espace multifonctionnel. Ce dernier se situant en demi-sol et pourra accueillir les archives du cabinet médical ou une autre activité professionnelle (possibilité éventuelle future de part-time indépendant pour la mère de famille),

Pour mener à bien ce projet, la maison a complètement été déshabillée, toutes les structures ont été mise à nu et les plateaux vérifiés. La toiture a été remonté dans les limites des gabarits autorisés dans le RRU (règlement régional d’urbanisme) et ce après de longues négociations et deux concertations (pour obtention du permis d’urbanisme).

Le projet donne toute son importance à la lumière, aux grands espaces (living et cuisine d’un seul grand tenant sur toute la surface de la maison), à l’intimité (chambre parents sous les toits en forme de mini-suite) ainsi qu’à la fonctionnalité, la fluidité des circulations (nouvel escalier dérobé et escalier privatisé pour cadrer la circulation de la famille et celle des patient, salle d’attente, etc…).

Etage -1 : Le demi-sol : grande pièce unique (une partie est privatisable par deux portes vitrées), elle servira d’annexe au cabinet médical pour les archives, pour les repos en cas d’activité de simultanée de plusieurs médecins. Elle bénéficie d’un accès au jardin.

Etage 0 : Le cabinet médical : il se comporte comme une entité autonome au sein de la maison. Seul le hall d’entrée et les premières marches vers le bel-étage sont partagés entre l’activité familiale et le passage des patients. La consultation est munie d’un accès vers l’escalier familial, permettant de circuler ou de sortir indépendamment de l’activité du cabinet.

Etage 1 : Le living, la vie de famille : regroupant la salle à manger (avec vue sur le jardin), la cuisine, vrai point central de cet étage, le salon (avec vue sur la place du Châtelain), le living se vit et se lit comme un espace unique. La disposition de la cuisine et l’aménagement de deux murets pour seule limite en font le point focal. Il est ainsi possible de cuisiner tout en participant aux conversations qui se tiennent dans les salons ou de surveiller les enfants.

Etage 2 : Les chambres, repos, loisirs et études : Sur cet étage d’avantage fragmenté, se trouvent deux chambres pour enfant, une buanderie et une salle de bain, ainsi qu’un troisième sanitaire. Les chambres sont généreuses, de plafond haut,avec pour l’une vue sur le jardin et pour l’autre sur la place du Châtelain.

Etage 3 : suite parentale et chambre enfant: Enfin la toiture a été complètement relevée pour mener à bien ce projet, cela a permis de créer un nouvel étage complet, sous les toits. S’y logent une petite suite parentale pour la chambre (avec dressing) et la pièce d’eau des parents (plus de 14 m² pour la chambre parent, conformément au RRU), une chambre enfant (destiné au plus jeune des enfants). Un sanitaire sur le palier. Pour atteindre ce niveau, un nouvel escalier, plus petit, un peu dérobé, dans l’esprit escalier d’échauguette a été installé. Il est un peu le clin d’oeil de cette intervention.

Habitalité, design, déco : La maison est relativement minimaliste, toutefois et dans un esprit d’unité certains éléments ont été conservés (carrelage ancien, escalier, châssis avant…), d’autres ont été amenés au jour (décapage de l’escalier, brique apparente dans le living) et enfin des éléments contemporains ont été aménagés (miroir en trompe l’œil dans la cage d’escalier, nouvelles entrées privatives et patientèle, accès salle de bain pour la suite parentale…).

Collaboratrice : Coralie Powis de Tenbossche.